Programme

 

Samedi 28/05

* Quoi ?

Festival des arts de rues, musiques locales et du monde, vitrine urbaine – mise en valeur du potentiel artistique de certains précaires, village associatif dynamique, échange-débat, animation de cirque, folklore, espace culinaire, …

* Pour qui ?

Pour les plus précarisés aussi bien que pour les plus nantis, tous citoyens par-delà les formes, les goûts et les couleurs, unis par la volonté de rester solidaire de son prochain.

* Pourquoi ?

Par une mise en valeur des richesses créatives du secteur, opérer un ravalement de façade en proposant un autre visage à la précarité par une approche davantage conviviale que misérabiliste.

(Vendredi 27/05) : la journée du vendredi reste au programme, mais est reportée à une date ultérieure. Toutes les informations seront disponibles le samedi 28/05 !

* Quoi ?

Journée dédié à l’éducation informelle en proposant des parcours exploratoires passant par les différents bâtiments occupés de la ville (123 rue royale, communa, la poissonnerie, etc.), mais également les initiatives d’occupation de terrain en vue d’y pratiquer l’agriculture urbaine. Ceci afin de dévoiler toute la richesse qui s’y déploie. Des animations pédagogiques et didactiques seront proposées par les occupants les lieux.

* Pour qui ?

Un public d’âge varié issu du milieu scolaire et de l’éducation permanente invité à participer à des « excursions sociétales », sorties socio-culturelles d’un nouveau genre. Mais pas seulement, cette journée sera également ouverte aux propriétaires, aux politiques, à la presse, etc. afin qu’il puisse voir par eux-mêmes la réalité de terrain qui n’est souvent pas celle qu’ils imaginent.

* Pourquoi ?

Les activités et animations proposées ont comme but de sensibiliser sur le caractère insensé de la situation : des personnes sans domiciles obligés de dormir à côté de bâtiments vides. Ceci tout en mettant en valeur les pratiques innovantes qui peuvent émerger de ces lieux souvent méconnus et quelque peu stigmatisés.

 

Sur le modèle de l’expérience « Les Experts du bitume »*, une lettre cosignée par l’ensemble des participants de ces deux journées hautes en couleur sera ensuite adressée aux autorités compétentes pour faire valoir la voix de la rue.

 

*Le documentaire « Les Experts du bitume » de Doucheflux asbl est destiné à favoriser le débat public sur le traitement politique de la problématique de la vie sans logement à Bruxelles. Cette initiative a débouché sur une série de propositions originales à destination des dirigeants politiques, propositions formulées par des élèves formés aux techniques sociales et d’animation à l’Institut Marie Immaculée Montjoie de Anderlecht.

Plus d’info : http://www.doucheflux.be/fr/activites-schools.php#a2014