Depuis 2007

D’où vient le PispotFestival ?

Depuis 2007, l’ASBL Chez Nous/Bij Ons organise le traditionnel PispotFestival. L’accueil de jour, situé rue des Chartreux, 60 à 1000 Bruxelles, est un lieu où les personnes en situation précaire peuvent bénéficier d’un repas, de couvertures et vêtements, de douche, d’accompagnement social ou simplement se retrouver et discuter. Il s’agit d’un accueil à bas seuil, c’est-à-dire, un endroit sans condition d’accès où toute personne est la bienvenue.

A sa genèse, ce festival gratuit (et qui le restera toujours) voulait, d’une manière ludique, attirer l’attention sur le manque flagrant de toilettes publiques sur le territoire de Bruxelles. Parce que le manque de toilettes est grand, que les conditions d’hygiène sont déplorables et que l’accès à l’hygiène est un droit de base pour lequel on ne devrait pas payer, des toilettes gratuites ainsi que des endroits pour se laver sont un minimum pour la dignité humaine. De plus, alors qu’il est déjà très difficile pour un sans abri de se sentir citoyen à part entière, les conditions d’hygiène actuelles handicapent encore plus le processus de réinsertion.

photo2008PispotFestival 2008

Collaboration

Depuis 2014, l’ASBL DoucheFLUX s’est jointe à l’organisation du festival. Hormis une grande variété d’activités et de services, L’ASBL a pour ambition première de permettre aux personnes les plus précaires d’avoir accès à des sanitaires décents et pour un moindre coût. Grâce à l’acquisition, en 2014, d’un bâtiment situé rue des vétérinaires, 84 à Anderlecht, leurs installations comprendront 21 douches, 400 consignes, un salon-lavoir et un guichet d’informations ; une grande première dans le secteur associatif bruxellois de lutte contre la pauvreté ! Si le futur bâtiment n’est pas encore rénové, les activités ont déjà débuté ; des activités inédites qui tournent autour de la revalorisation de soi, la confiance en soi et l’estime de soi, ingrédients indispensables à l’autonomisation et la réinsertion de la population fragilisée.

2015-03-DFX-AfficheMisere-A1-page-001

 

La philosophie et le public du PispotFestival

Bien que l’hygiène et l’accès gratuit aux sanitaires restent primordiaux, le PispotFestival s’est transformé ces dernières années en Festival des solutions – Straatsolidariteit – Homeless not hopeless, et ce, afin d’ouvrir le champ des possibilités d’action pour les plus défavorisés. Nos maitres mots sont :

sensibilisation, mobilisation et participation

photo2011PispotFestival 2011

Même s’il met en exergue des sujets sensibles et difficiles, le PispotFestival se veut familial, chaleureux et festif. Les personnes de la rue qui fréquentent nos associations sont en première ligne du festival. A titre bénévole, elles s’investissent dans l’organisation, la mise en place et le bon déroulement de cette journée. Dans une ambiance conviviale et bon enfant, pauvres et moins pauvres font connaissance, s’apprivoisent, créent des liens et pensent des solutions. En donnant l’occasion aux personnes en situation d’exclusion sociale de sortir de l’ombre et de montrer leurs talents et leurs forces humaines, le festival ouvre les yeux des citoyens, fait céder les préjugés et montre la voie de la solidarité. Réunir d’une manière festive des personnes de toute classe sociale, telle est l’une des principales ambitions du PispotFestival.


Les associations participantes

Bon nombre d’associations du secteur de lutte contre la pauvreté participent chaque année au festival.

Depuis 2014, le désir d’une meilleure cohésion et d’une communication plus efficace entre associations du secteur associatif bruxellois de lutte contre la pauvreté s’est fait ressentir. C’est pourquoi l’édition 2014 avait rassemblé au sein de son organisation et de la mise en place du festival plusieurs acteurs du secteur. Notamment, les infirmiers de rue qui, présents depuis la création du PispotFestival, comptaient parmi les organisateurs clés, au même titre que le Chez Nous/Bij Ons et DoucheFLUX.

En 2015, nous avons rencontré bon nombre d’obstacles lors de l’organisation du festival. Par conséquent, ce sont les ASBL Chez Nous/Bij Ons et DoucheFLUX qui ont chapeauté l’évènement. Hormis l’ASBL Article 27 qui a participé dès le départ aux réunions préparatoires, les associations ont, quant à elles, été invitées à venir se représenter dans un stand et informer le public de leurs services et projets.
Lors de cette dernière édition du festival, l’organisation a souhaité mettre un point d’honneur à la sensibilisation du grand public et aux formes d’aide concrète que les citoyens peuvent apporter afin de soutenir les associations qui travaillent tout au long de l’année, chaque jour, envers et contre tout, pour un monde plus juste et solidaire où règne le bien vivre ensemble.

A l’avenir, nous espérons fédérer le plus grand nombre possible d’associations bruxelloises reliées, de près ou de loin, au secteur de lutte contre la pauvreté. Nous avons comme ambition que le PispotFestival devienne LE festival du secteur associatif bruxellois de lutte contre la pauvreté. A ce titre, nous encourageons tout le secteur à venir nous rencontrer, discuter, penser et réfléchir à comment développer et organiser les prochaines éditions du festival. C’est pourquoi plusieurs réunions auront lieu (de début septembre jusqu’au jour du festival) afin que les différents acteurs puissent nous rejoindre pour construire ensemble l’édition 2016 du PispotFestival.

Et toujours une super line up !

Chaque année, le PispotFestival propose une affiche musicale bien remplie. Depuis plusieurs éditions, grâce à l’implication d’un bénévole commun aux deux associations, Erik Daneels, alias Ricky, divers groupes aux tendances rock participent gratuitement au festival.

Depuis plusieurs années, nous avons pu compter sur le soutien de Saïd Al-Haddad, présentateur (Stoemp Carotte, Mental) et reporter radio à Fm Brussel, qui répond présent afin d’assurer la présentation et les transitions tout au long de la journée.

IMGP1737

 

Quelques affiches des précédentes éditions

2014

2012

2011

pispotfestival 2010

pispotfestival 2009

2008